La saisonnalité de la vanille

La saisonnalité de la vanille

La saisonnalité de la vanille

La vanille est l’une des saveurs les plus complexes qui existent (avec plus de 200 composés aromatiques), la deuxième épice la plus chère au monde (après le safran), et son histoire est riche en intrigues, en civilisations anciennes, en piraterie et en conquêtes brutales.

Le point de départ de la vanille

Au 15e siècle, dans les hautes terres du Mexique, une tribu connue sous le nom de Totonaques a été la première civilisation connue à produire des gousses de vanille. Ils les utilisaient principalement pour des raisons médicinales ou religieuses, par opposition à des raisons gastronomiques. Même si les Totonaques n’avaient jamais connu la saveur exquise de la vanille, ils la considéraient comme un don des dieux. Littéralement. Dans la légende Totonaque, les orchidées “vanille” auraient jailli de l’amour illicite d’une déesse en fuite avec un prince.
Il y a pas beaucoup de personnes qui le savent, mais la plantatio Arnaud Vanille du Comptoir de Toamasina développement des vanilles sauvages brésiliennes. Le Brésil à plus de 30 espèces de vanille sauvages.

Où pousse la vanille

Aujourd’hui, la vanille est produite dans plusieurs pays tropicaux. Le Mexique, le Brésil, Madagascar, Tahiti, les Comores, la Réunion, l’Indonésie, la Papouasie, le Guatemala et l’Inde sont les principaux fournisseurs de cette épice culinaire.
Les États-Unis d’Amérique, le Belize et le Guatemala bordent le Mexique. Ce dernier est bordé par le Pacifique et le Golfe du Mexique. Cela peut être inattendu et soulever des questions sur la présence de plantations, étant donné que la région est désolée et que l’environnement est aride. Cependant, les Mayas ont pu installer leurs colonies dans les basses terres de l’océan Pacifique afin de bénéficier de plus de précipitations. Les Mayas ont pu récolter de la vanille parce qu’ils vivaient dans des jungles. L’existence de l’eau était l’élément déterminant pour la viabilité des plantations au Mexique.

Brésil et la plantation Arnaud Vanille

Le Brésil est également situé en Amérique du Sud et partage des frontières avec toutes les autres nations sud-américaines, à l’exception de l’Équateur et du Chili. La nation est située sur l’océan Atlantique. Le Brésil est également capable de maintenir un équilibre entre sécheresse et humidité en raison de sa position océanique. Cet élément contribue à expliquer pourquoi le Brésil est devenu l’un des principaux exportateurs de vanille au monde.
Le Comptoir de Toamasina est la première épicerie fine et vendeur de vanille qui va ouvrir avec Abaçai une plantation test au Brésil pour cultiver des vanilles d’exceptions.
La saisonnalité de la vanille
La saisonnalité de la vanille

Guatemala et sa vanille 

Le Guatemala est un autre producteur de vanille en Amérique du Sud. Il a des frontières avec le Mexique, le Honduras, le Belize et le Salvador. En termes de régions géographiques, le territoire du Guatemala englobe une variété de variétés, allant des forêts tropicales humides aux “pics volcaniques enneigés”. Géographiquement parlant, on peut supposer que le Guatemala est un exportateur de vanille prospère.

Indonésie et la Papouasie 

En ce qui concerne l’Indonésie, elle est composée d’îles. Par conséquent, l’Indonésie est complètement encerclée par l’océan. De plus, la nation est située dans une zone sismique active, puisque plusieurs volcans actifs et dormants sont présents. Il est bien connu que la situation géographique d’un pays influence fortement son climat. L’Indonésie, qui est située dans la zone subtropicale, a un climat humide. La prévalence des plantations de vanille en Indonésie s’explique par ces circonstances propices au développement de cette épice. Mais c’est la Papouasie qui va produire les plus belles gousses de vanille. Mais il y a beaucoup de Traffic entre l’Indonésie et la Papouasie et certaines vanilles d’Indonésie se retrouve avec le label Papouasie.
Madagascar, Tahiti, les Comores et la Réunion constituent les quatre îles qui vont produire la vanille bourbon avec les Seychelles et Mayotte.
Madagascar, Tahiti, les Comores et la Réunion sont étudiées en parallèle car leurs caractéristiques géographiques sont comparables. Toutes les nations susmentionnées sont situées sur des îles. Par conséquent, leur environnement est propice au développement rapide de la vanille et aux différents processus de récolte tout au long de la saison.

Les zones de productions de la vanille

La vanille est cultivée dans les jungles des régions tropicales et subtropicales. La vanille se développe le mieux dans un environnement chaud et humide, entre le niveau de la mer et 1 500 mètres d’altitude.
Le climat optimal a des précipitations modérées, entre 1 500 et 3 000 millimètres, également réparties sur dix mois. Les températures optimales pour la croissance des plantes sont de 15 à 30 degrés Celsius le jour et de 15 à 20 degrés Celsius la nuit.
Dans des circonstances typiques de serre, un refroidisseur évaporatif peut être utilisé pour produire le niveau d’humidité idéal d’environ 80%. Cependant, comme la vanille de serre est cultivée près de l’équateur et derrière un filet de polyéthylène (50 % d’ombre), le climat peut fournir cette humidité. La production et le traitement de la vanille les plus productifs ont lieu entre 10 et 20 degrés au sud de l’équateur.

Les fleurs et les baies du vanillier

La culture de la vanille planifolia a de grandes fleurs parfumées. Sur les inflorescences axillaires, des sépales cireux vert émeraude se développent. Vanilla pompona a des fleurs jaunes par rapport à vanilla planifolia.
Les fleurs peuvent atteindre une longueur de 6 à 8 centimètres et une largeur de 5 à 10 centimètres. Deux pétales sont similaires aux sépales. Le troisième pétale est modifié pour ressembler à une lèvre.
La vanille préfère s’épanouir sur des lianes plus grandes. Chaque floraison de l’espèce vanilla planifolia ne dure qu’un jour. En général, la floraison a lieu une fois par an pendant une période d’environ deux mois. Après la pollinisation, l’ovaire se dilate pour former une longue capsule de graines (gousses vertes) qui arrive à maturité en 8 à 9 mois et peut atteindre une longueur de 20 centimètres.
Les gousses contiennent de nombreuses petites graines noires et sphériques.
La culture de la vanille : des fleurs de vanille à la vanille noire
Les gousses de vanille commencent par de jolies fleurs jaunes et deviennent des gousses de vanille. Il faut veiller à ne pas récolter prématurément les gousses de vanille, car cela a un effet néfaste indéniable sur la saveur de la vanille.
Lorsque les gousses de Vanilla planifolia sont laissées trop longtemps sur la plante, elles ont tendance à pourrir, ce qui réduit considérablement leur valeur économique. Vanilla tahitensis (Vanille de Tahiti) peut rester sur le plant de vanille jusqu’à ce qu’elle devienne complètement brune.
L’arôme et le goût de la vanille nécessitent le séchage des gousses de vanille. Le séchage des gousses de vanille est encore une forme d’art, avec plusieurs variantes régionales.
En général, la méthode comporte les étapes suivantes : échaudage, étuvage, séchage, affinage, triage et emballage.
Les premières récoltes de vanille sont vertes.
Sur les marchés mondiaux, la récolte de gousses de vanille de 2022 est attendue avec impatience. Le prix du kilo de vanille est d’environ 250€ à Madagascar.
En général, les premières récoltes de vanille verte commencent en mai et pourraient se poursuivre jusqu’en octobre.

La qualité gourmet est la meilleure qualité de la vanille bourbon de Madagascar

La vanille Bourbon (de l’espèce vanilla planifolia) est considérée comme l’une des meilleures vanilles du monde. En effet, la vanille de Madagascar est la vanille la plus fine, car sa puissance aromatique et ses saveurs alléchantes embaument toutes les recettes. Madagascar est le plus grand producteur de vanille au monde, satisfaisant plus de 80% de la demande mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.