Les couleurs du poivre 

Les couleurs du poivre 

Les couleurs du poivre

 

Le monde du poivre est un monde magique. Avec 4 couleurs de poivre différent, il est impossible de ne pas trouver chaussure à son pied. Abaçai en partenariat avec le Comptoir de Toamasina vous propose de découvrir les plus beaux poivres avec une puissance aromatique incroyable.

N’hésitez pas à découvrir nos poivres rares.

Différents types de poivre – la couleur qui change tout

Le poivre piper nigrum est une baie provenant du poivrier, une liane tropicale grimpante qui pousse dans le monde entier, mais uniquement sous les tropiques.
Le fruit est cueilli à différents stades de maturité et subit ensuite différents traitements pour lui donner de la couleur. Chaque couleur de poivre va avoir son traitement et c’est cela qui va faire la différence. Nous vous conseillons d’utiliser votre poivre, comme le conseil Arnaud dans sa vidéo poivre mignonnette tout savoir.
Explorons leurs couleurs et les astuces pour des recettes incroyables :

Tout savoir sur le poivre vert 

Le poivrier va produire  de minuscule baies vertes à l’approche de sa maturité. Cette baie ici est si délicate que vous pouvez la casser en la touchant, chaque baie verte est délicatement récolté à la main grappe après grappe. Ensuite nous vous invitons à découvrir les 3 méthodes de préparation du poivre vert :
  • Le poivre vert dans la saumure est la première version après la récolte, le poivre est mis directement dans de la saumure pour qui conserve. C’est une bonne méthode
  • Le poivre vert peut aussi être lyophilisé mais ici c’est un traitement chère et va préserver toutes la puissance aromatique du poivre vert fraichement cueilli sur le poivrier, c’est la meilleure méthode mais la plus chère aussi
Le poivre vert se distingue par ses notes sucrées, fruitées et végétales.
On utilisera le poivre vert différemment selon sa forme :
Le poivre vert qu’on appelle le poivre frais ne nécessite aucune préparation particulière avant son utilisation. Avant d’utiliser le poivre lyophilisé, il faut le réhydrater, bon à savoir.

Où l’utilise-t-on le poivre vert ?

Le poivre des sauces à base de crème est le poivre vert, mais pas le seul. Il est l’assaisonnement idéal pour les viandes, notamment les poissons fins, un bon steak, un rôti, un magret de canard, etc.

Tout savoir sur le poivre noir 

Le poivre noir  est l’épice la plus vendue dans le monde. Notamment le meilleur poivre du monde, le poivre noir de Madagascar. Il est un indispensable dans toutes les cuisines. Les baies sont cueillies au moment où elles sont sur le point d’atteindre leur maturité et sont encore en train de mûrir. Elles sont ensuite fermentées et laissées à sécher au soleil.
Sa couleur noire distinctive, son aspect froissé et ses caractéristiques organoleptiques – y compris le parfum le plus fort et le plus fruité de tous les poivres – proviennent de cette technique de transformation.
Il existe trois types de séchage du poivre noir :
  • La technique séchage manuel qui est celle ou vous allez tout simplement faire sécher votre poivre au soleil pendant 1 semaine environ et vous allez avoir une belle robe ridée
  • La technique de séchage Mix  qui est le manuel et la machine, votre grain de poivre sera un peu ridé
  • La technique du tout machine ici le poivre est séché de manière artificielle par une machine et vous perdez la robe idée.
Les couleurs du poivre 
Les couleurs du poivre

Où l’utilise-t-on le poivre noir ?

Le poivre noir est le poivre polyvalent idéal car il peut être utilisé dans toutes les situations.

Tout savoir sur le poivre rouge – Un poivre d’exception 

Les baies de couleur cramoisie du poivre rouge constituent la magnifique le point final de la maturité du poivre en grains. Afin de protéger les graines et de préserver leur riche couleur rouge, elles sont cueillies puis séchées dans un endroit sombre.
Il possède l’un des parfums les plus délicats, doux et sucré, avec des notes de fruits mûrs. Sa saveur est plus douce que celle du poivre noir.

Sous quelle forme faut-il l’utiliser ?

La seule et unique forme de poivre rouge que l’on utilise est le poivre séché. C’est la forme idéale pour l’utiliser au moulin car le fait de le moudre juste avant de l’utiliser permet d’apprécier pleinement son parfum complexe et son goût distinctif.

Où l’utilise-t-on  le poivre rouge ?

Il peut être utilisé partout, mais son goût est meilleur avec des plats haut de gamme comme le fromage frais, la faisselle et les melons.
Le meilleur poivre rouge c’est le poivre rouge de Kampot.

Tout savoir sur le poivre blanc 

De toutes les teintes de poivre, c’est la plus douce et la plus discrète. Mais il faut aimer les poivres avec des notes de civette et de musc.
Le poivre est récolté une fois qu’il est devenu rouge brillant et qu’il a atteint sa pleine maturité, après quoi il est trempé dans de l’eau salée voir de l’eau de source. Cela permet d’enlever le péricarpe cramoisi et de ne conserver que le noyau blanc, dont la couleur peut varier du beige au crème selon le type. Ensuite, comme les autres poivrons, il est séché.
Vous le voyez il n’a plus de péricarpe.
Le péricarpe contient la pipérine, qui donne au poivre son piquant. Sans péricarpe, le poivre devient doux.
Bien qu’il soit aromatique, c’est le moins piquant et le plus discret de tous les poivres. Il est essentiel de les évaluer car leurs saveurs varient fortement selon leur provenance.
Il existe deux principaux types de poivre blanc :
Le poivre blanc se présente sous deux formes : séché et fumé. Le poivre blanc séché est le plus populaire et fonction.ne bien dans les moulins. Le poivre blanc fumé est plus rare et a un goût différent.

Où l’utilise-t-on ?

Bien qu’il puisse être utilisé partout, c’est le meilleur poivre pour faire les sauces blanches afin de pas colorer la sauce. Sa discrétion le rend idéal pour les aliments délicats comme le poisson, le poulet à point, les œufs, etc. qu’il parfumera sans les dominer.

Le poivre c’est coloré et ses notes sont magnifiques 

Dans la grande majorité des plantations, les grains de poivre sont cueillis lorsqu’ils deviennent jaunes, juste avant leur maturation. On fait le poivre noir, car c’est le plus simple et le plus rentable à réaliser.

Le poivre gris, qu’en est-il ?C’est une véritable couleur de poivre ?

Comme nous l’avons vu dans notre article sur les risques et les effets néfastes du poivre, le poivre gris n’existe pas, il s’agit simplement de poivre noir broyé en une poudre grossière. En effet, une fois moulu, le poivre ne se conserve pas bien. De plus, il provient en grande partie du Vietnam, qui n’est pas tenu de respecter les réglementations strictes régissant la culture et la récolte du poivre. Ils utilisent donc beaucoup de pesticides et d’engrais NPK, avec toutes les conséquences négatives que cela peut avoir sur l’organisme.
Le poivre gris est souvent mélangé avec du poivre “usagé”. En effet, l’huile essentielle et la pipérine, qui sont les deux composants primaires du poivre, seront extraites par l’industrie alimentaire. Bien qu’ils n’aient rien à voir avec le poivre, les déchets restants sont appelés “poivre usagé”. Pour fabriquer du poivre gris, ce “poivre” est pulvérisé et combiné au poivre moulu, avec les nombreuses substances étrangères qu’il contient également, comme la poussière, la saleté et les restes de plastique.

Quel poivre dois-je choisir pour ses recettes ?

Chez Abaçai nous avons choisi pour vous le plus grand choix de poivres en termes de qualité et de prix, comme expliqué dans cet article :

Où commander du poivre en grains de Qualité 

Suggestions supplémentaires
Avec les descriptions fournies ci-dessus, vous devriez avoir tous les détails nécessaires pour déterminer la couleur du poivre. Je vous suggère d’ajouter notre post sur quel poivre choisir pour votre cuisine afin d’orienter votre recherche du poivre idéal pour vous.
Vous devez savoir que, malgré les informations fournies, le goût est la seule chose qui compte vraiment. Vous devez choisir le poivre qui vous convient le mieux car ils peuvent tous être utilisés de manière interchangeable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.