La Fécondation Naturelle De La Vanille

La Fécondation Naturelle De La Vanille

La Fécondation Naturelle De La Vanille

 

Abaçai est le Comptoir Brésilien du Comptoir de Toamasina est vous propose de tout savoir sur la fécondation naturelle de la vanille avec Arnaud, le créateur de la plantation Arnaud Vanille.

Abonnez-vous à la chaîne youtube du Comptoir de Toamasina pour vivre notre aventure. Chaque jour une nouvelle vidéo sur notre monde des épices et le monde de la vanille.

Acheter de la vanille chez Abaçai uniquement et au Comptoir de Toamasina

Le Comptoir de Toamasina et Abaçai vous propose une belle sélection de gousses de vanille. Ici, vous allez acheter de la gousse de vanille bourbon de Madagascar, de Tahiti et du monde. Vous trouverez toutes les vanilles de se Comptoir de la vanille qui vont faire voyager vos papilles.

 

La Fécondation Naturelle De La Vanille

 

Le plant de vanille doit être pollinisé afin de produire des gousses de vanille. Il n’y a pas de fruits si la fleur de vanille n’est pas fertilisée. La vanille est fécondée par l’abeille Melipona, une espèce d’abeille abondante dans les régions chaudes du Mexique.

fleur de vanillier de la plantation arnaud vanille
fleur de vanillier de la plantation arnaud vanille

Le climat nécessaire à la production de vanille

La culture de la vanille nécessite une atmosphère chaude et humide. En effet, les vanilliers sont originaires des régions tropicales. La vanille adore la côte de Madagascar avec l’Océan Indien, la Papouasie, Tahiti, le Brésil et la côte de Bahia jusqu’à Rio de Janeiro mais aussi le Minas Gerais et le Cerrado, nous allons vous expliquez avec des vidéos. Découvrez un article superbe qu’est-ce que le Cerrado.

La culture de la vanille nécessite :

  • Des températures comprises entre 21 et 32 degrés Celsius, des précipitations annuelles d’au moins 1500 millimètres et une humidité relative de 80 %. Mais elle peut pousser dans le Cerrado mais la vanille devra être mis sous une forêt voir en dessous de palmier pinot qui va faire l’açai en poudre
  • une altitude comprise entre 0 et 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le pied de vanillier peut pousser à Belo Horizonte au Brésil

La culture de la vanille  et le sol 

Les principales caractéristiques que les sols producteurs de vanille doivent posséder sont :

  • Un bon drainage
  • Une matière organique abondante
  • Un pH compris entre 6 et 7
  • Il est essentiel de rappeler que le tuteurage des arbres est nécessaire pour cette production. Avec une taille de 2 mètres idéalement

La culture de la vanille demande beaucoup de travail, et il faut parfois jusqu’à cinq ans à un plant pour se développer et donner des gousses de vanille. Le type Vanilla planifolia fleurira seulement après la troisième année et c’est au bout de 3 ans que la vanillier va commencer à grande très fortement.

La liane va fleurir pendant 2 mois environ.

Chaque fleur est ouverte pendant 24 heures, mais doit être pollinisée dans les 8 à 12 heures, sinon elle se flétrit, tombe de la liane et aucune gousse ne se forme. Cependant, le processus de pollinisation n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Le Mexique, où l’abeille Melipona est originaire

La vanille n’ayant pas d’insectes pollinisateurs naturels partout dans le monde, le Mexique a été pendant très longtemps le producteur exclusif de Vanilla planifolia.

Tous les efforts pour transférer les plantes dans d’autres régions aux températures et conditions comparables ont échoué en raison de l’absence de ce pollinisateur indigène.

Les fleurs de vanille poussaient bien, mais aucune gousse de vanille n’était produite.

Beaucoup plus tard, il a été révélé que l’abeille Melipona était le principal pollinisateur de cette plante. Mais le Brésil avec ses vanilles sauvages et sa vanille sauvage Dubia peut avoir une pollinisation naturelle. On dit qu’un petit colibri peut le faire.

L’abeille Melipona du Mexique est une espèce unique car c’est l’unique abeille qui va réussir à polliniser la vanille.
Les abeilles Melipona, qui nichent principalement dans les régions méridionales et en Amérique centrale notamment, ne peuvent pas prospérer dans les climats tempérés.

Melipona beecheii est l’abeille la plus connue de la péninsule du Yucatán au Mexique. Les Mayas la désignaient sous le nom de Xunan Kab, ou Regal Lady Bee, qui signifie dame royale. Ces espèces de Melipona vivent en petites colonies. Contrairement aux abeilles européennes, tristement célèbres sous le nom d'”abeilles tueuses”, ces insectes ne piquent pas et ont une fonction “pacifiste”. De plus, les abeilles européennes produisent un miel moins délicieux que celui produit par les abeilles Melipona.

Les Mayas avaient pour coutume de louer Ah Musen Cab (dieu du miel et des abeilles) pour le miel et la cire que donnait l’abeille sauvage. Une colonie de mélipones pouvait produire une quantité importante de miel par an.

La seule espèce d’abeille capable de polliniser la vanille !
Ce type d’abeille (Melipone) est le seul capable de polliniser naturellement les fleurs de vanille. C’est d’ailleurs grâce à cet insecte que le vanillier produit un fruit vert et allongé appelé gousse de vanille.

La Fécondation Naturelle De La Vanille
La Fécondation Naturelle De La Vanille

Une plante hermaphrodite incapable de s’autopolliniser

La Vanille planifolia est une plante hermaphrodite, contenant à la fois des structures reproductives mâles et femelles. Auto-fertile, mais incapable d’autopollinisation, la fleur du vanillier peut produire son propre pollen. De même, le pollen de la fleur de vanille est généralement inaccessible à la majorité des insectes pollinisateurs. Pour déplacer le pollen d’une anthère vers le stigmate, ou pour soulever la fine membrane inhibant l’autofécondation, ou rostellum, et pousser l’anthère de la fleur contre le stigmate, une force extérieure est nécessaire. Découvrez notre article qu’est-ce que la vanille.

Vanilla planifolia et plusieurs autres types de plantes à fleurs ont besoin d’une double fertilisation des fruits. Cette caractéristique permet à la fleur de concentrer son énergie sur la création de graines ayant les meilleures chances de se développer et de survivre.
Si la fleur fait l’objet d’une pollinisation croisée, comme c’est souvent le cas chez les insectes, les graines sont viables et peuvent créer d’autres générations de descendants viables.
Les fleurs autopollinisées, en revanche, ne produisent que des graines stériles.

Les différents types de vanille

Il existe plusieurs types de gousses de vanille, mais seules trois sortes d’orchidées sont cultivées pour la fabrication industrielle de vanille.
  1. Vanilla Planifolia : Vanilla Planifolia est l’espèce d’orchidée vanille la plus répandue. C’est l’espèce la plus ancienne de l’orchidée vanille, à partir de laquelle toute la vanille peut être retracée. Les gousses contiennent des grains de vanille, qui dégagent un goût et un parfum riches et puissants. C’est la vanille la plus vendu dans le monde mais la vanille la plus puissante dans le monde avec la meilleure saveur et la vanille Dubia
  2. Vanille Tahitensis : La Vanilla Tahitensis et la Vanilla Planifolia sont très proches. Elle tire son nom de l’île (Tahitian vanilla) où sa production commerciale est née, mais son origine est contestée par les botanistes et les amateurs de vanille. Une hybridation spontanée entre Vanilla Planifolia et Vanilla Odorata s’est produite dans les jungles mayas, selon des enquêtes scientifiques. Certains affirment qu’il s’agissait d’une hybridation délibérée, tandis que d’autres pensent qu’il s’agit d’un développement naturel. Quelle que soit l’origine de la Vanilla Tahitensis, elle est indispensable aux pâtissiers du monde entier. Cette vanille est appréciée pour sa douceur délicate et ses qualités florales exceptionnelles. En raison de son parfum fleuri, la Vanilla Tahitensis est très souvent utilisée dans les parfums.
  3. Vanille Pompona :  Vanilla pompona est une espèce d’orchidée vanille. Son aire de répartition naturelle comprend le Mexique et le nord de l’Amérique du Sud. Elle est maintenant cultivée dans les Antilles. Il y en a pour tous les goûts parmi les nombreuses formes de vanille. Avec autant d’options de vanille, comment choisir la meilleure ? Laissez-moi clarifier quelques points, et il vous sera plus facile de décider laquelle des nombreuses variétés de vanille est la meilleure pour vous !
  4. L’extrait de vanille :  L’extrait de vanille est la plus populaire des amateurs de cuisine créative pour réaliser des recettes rapides.  De plus, il est assez facile à produire : il suffit de faire tremper des gousses de vanille dans un mélange d’eau et d’alcool et laissez infuser la vanille quelques heures. Il existe aujourd’hui deux sortes d’extraits : les purs et les imitations. La plupart des personnes utilisent l’imitation. Gardez à l’esprit que l’extrait de vanille synthétique est plus faible que l’extrait pur et peut avoir une saveur alcoolique prononcée.
  5. La poudre de vanille : La poudre de vanille est obtenue en broyant des gousses de vanille. Elle est très facile à préparer. Après avoir fendu et gratté la gousse, on peut la recycler en la broyant pour obtenir de la poudre de vanille. La plupart des recettes nécessitent moins d’une cuillère à café de poudre de vanille. La poudre de vanille obtenue à partir de gousses de vanille pures peut donner un goût sucré et aromatique à des produits de boulangerie comme les biscuits aux pépites de chocolat, les beignets et les toasts. Ajoutez-la au café ou infusez-en les mélanges de crêpes et de gaufres faits maison. La poudre de vanille remplace à merveille l’extrait de vanille dans les produits de boulangerie qui ne peuvent pas contenir de liquide supplémentaire ou utiliser des procédés à haute température.

La gousse de vanille est la forme la plus noble 

Les gousses de vanille sont la meilleure option pour obtenir un arôme et un goût de vanille robuste dans vos créations culinaires. Longue, grasse et foncée, la vanille contient plusieurs graines microscopiques (vanilline !).
En règle générale, une gousse de vanille donne deux à trois cuillères à soupe d’extrait pur. Vous pouvez fabriquer votre propre extrait de vanille en coupant une gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur et en faisant tremper la gousse entière (graines et tout) dans environ 3/4 de tasse de vodka (ou de rhum, si vous préférez !). Couvrez-la soigneusement et laissez-la macérer pendant quatre à six mois avant de l’utiliser dans votre cuisine.

Les gousses de vanille qui n’existent pas 

Lors de nos voyages à travers le monde, nous avons de la vanille bourbon rouge fendue +14cm prestige, ici vous allez acheter une vanille industrielle et très mauvaise qualité.
Nous avons été en Papouasie en 2022 et nous n’avons pas vu de gousses de vanille sauge gourmet contrairement à la vanille du Brésil qui peut-être trouvé à l’état sauvage.
Nous avons demandé lors du Salon de l’Agriculture si la vanille vanille bourbon rouge +12cm M était Médaille d’Or et la réponse était non.
Le monde de la vanille évolue d’une mauvaise manière.
Abaçai et Le Comptoir de Toamasina vous fait vivre le monde de la vanille de manière différente avec des vidéos incroyables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.